Le business rentable du photocopieur d’occasion

Le marché du réemploi, en plus d’être une opportunité pour préserver la Planète est aussi un business rentable ! Voici un exemple avec les photocopieurs d’occasion.

Le business rentable de copieurs d’occasion est favorisé par leur cycle de vie

Les photocopieurs sont conçus par de grandes marques mondiales telles que CANON, TOSHIBA, RICOH, XEROX, KONICA MINOLTA… Chaque marque commercialise une gamme à la fois, ce qui représente entre 10 et 15 modèles de photocopieurs. Les gammes sont renouvelées en moyenne tous les 2 à 4 ans, la tendance des créateurs étant de renouveler les gammes de plus en plus rapidement. En effet, ils cherchent à rentabiliser leur propre activité.

A son arrivée sur le marché, le photocopieur est loué à l’état neuf dans le cadre d’un contrat de location par les distributeurs européens des marques. Ceux-ci fournissent un service de maintenance à leurs clients, entreprises de tous types, professions libérales, associations, etc. La durée de ces contrats de leasing est généralement de 4 ans. Enfin, au terme des contrats de location, soit l’entreprise locataire peut acheter son photocopieur, soit elle le restitue au loueur. A ce moment-là, si le photocopieur usagé ne trouve pas d’acheteur, il peut potentiellement être mis au rebut, classé directement en DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques). C’est évidemment là que commence le commerce des photocopieurs d’occasion, qui peut rapidement devenir rentable.

Quelle est la durée de vie d’un équipement d’occasion ?

Les marques de photocopieurs suivent les pièces de rechange pendant environ 10 ans après l’arrêt d’une gamme. Tout photocopieur est donc facilement réparable pendant cette période. Pour les pièces détachées neuves, les distributeurs peuvent également compter sur les pièces détachées d’occasion qui sont disponibles chez les grossistes en photocopieurs d’occasion ou chez les vendeurs de consommables. Ainsi, les photocopieurs peuvent facilement durer entre 10 et 15 ans, soit environ 10 ans à la fin du contrat de leasing.

A quel point ce business est-il rentable ?

Un photocopieur neuf coûte en moyenne 3000 €. Il peut être vendu comme copieur d’occasion à 1/10e ou 1/3 de sa valeur d’origine. Cela dépend vraiment de son âge. Il y a quelques coûts à prendre en compte, comme les frais de transport, le transitaire, les droits de douane. Vous pouvez acheter des copieurs d’occasion en quantité, par conteneur ou par camion complet. Dans ce cas, vous pourrez peut-être optimiser ces coûts supplémentaires. Sur le plan financier, vous pouvez appliquer une marge de 20% à 50%, en fonction de la demande du modèle sur le marché. En d’autres termes, votre prix de vente reste toujours très compétitif par rapport à un copieur neuf. Surtout, vous pouvez proposer des services supplémentaires de maintenance et de réparation, qui viendront compléter vos revenus.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnement Gratuit

Recevez nos articles

directement par mail !

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.